mardi 28 décembre 2010

Signé !

Voilà, premier contrat signé !

Pour le coup, j'ai envie de dire "Bêêêê !"... car oui, il s'agit bien de notre brebis, accueillie dans un foyer chaleureux après moultes péripéties acrobatiques.


Sortie prévue au printemps 2011. Chez qui ? chez qui ? On vous le dira bientôt !

jeudi 16 décembre 2010

Adèle et l'animal

Un jour, je dis à internet de dire à Séverine Robin qu'il se passe vraiment des trucs de dingues dans ses illustrations et que toute cela me rend dingue-dingue.
Alors Severine Robin, elle dit à internet de me dire "dingue-dingue" toi-même si tu l'oses.
Ben, pas besoin de me le dire deux fois.
(youpi)

dimanche 5 décembre 2010

La foire aux tandems

La foire au tandem, c'est ici sur le blog de la talentueuse Juliette Saumande.
ça fourmille de bonnes idées et de belles images.
J'aime tout particulièrement l'univers étrange et inquiétant de Séverine Robin, la poésie de Leila Brient, le trait de Cinzia, la fantaisie de Jérôme Anfré et l'humour de Madame Propre.

Ma contribution (ici) y est un abécédaire-bestiaire incorrect à la recherche d'une patte folle pour l'illustrer.


Anaconda, infâme et affamé

Ouvre sa gueule de crochets-agrafes

Faire Gaffe.

...

dimanche 7 novembre 2010

Une histoire salée...

Voilou, Ojni a réglé son sort au chemin de fer, avec brio, finesse et funkytude.
J'adore ! Et puisque j'ai le droit de vous en montrer un peu, j'en profite !

Mais attention, les apparences sont trompeuses, nous avons beaucoup joué de l'association texte-image dans ce projet.

Un p'tit résumé :

Prenez une princesse, un prince et beaucoup de larmes car ils sont très malheureux. Ajoutez une poignée de sorcières un peu folles et secouez bien fort. Vous obtiendrez une histoire très salée.

Si vous trouvez les indices dans le texte et si vous regardez attentivement les images, vous parviendrez peut-être à deviner la fin… piquante !

Et pour en voir plus, c'est par ici...


mardi 26 octobre 2010

La bande à Bruno

Voilà, il est arrivé le tableau ! Encore plus grand, encore plus gros, encore plus beau qu'on ne l'imaginait. Et moi, j'ai gagné avec l'admiration de mon fiston !
Alors pour l'occasion, les mini-miolk se sont mis sur leur 31 d'inspiration vaguement punk-rockabbily- mods-ska-country-bobo-winxs.




Sur les photos, les pauses à la noix, c'est leur truc...


Un jour, papa miolk, roi des papas il va sans dire, l'accrochera au mur de leur chambre. C'est prévu, juste après avoir regonflé les vélos, réparé la chaudière, préparé la tourte aux blettes, fait des centaines d'avions en papier et écouté Bernard Friot à la radio.

Alors, merci infiniment Oliver ! Toute la famille est emballée (aussi bien que l'était ton oeuvre ;), enchantée, heureuse ! Et en attendant le prochain rendez-vous de l'accrochage événementiel, moi, j'écoute Olive et Lou et c'est drôlement bien !


lundi 25 octobre 2010

l'amour, etc.

"Moi, j'ai toujours l'amour cousu dans mes entrailles".

Voilà ce que m'a chanté le rossignol d'Anna.

Je la remercie de m'avoir accordée sa confiance dans le cadre du tandem jeunesse.
Ses illustrations sensibles disent déjà tout... mais je vais tenter d'y poser quelques mots doux.


C'est aussi l'occasion de réviser mon italien maternel, et de mettre en pratique quelques maximes en or :

Il buon giorno si vede dal mattino (bon début promet bonne fin), sans oublier que

Tra il dire e il fare c'è di mezzo il mare (Entre dire et faire... il y a toute la mer !)

jeudi 21 octobre 2010

à l'attaaaaaaaaaaque !

Le combat quotidien contre la culcul-pralinerie est une lutte sans merci...
Avec Ojni aux commandes, je ne me fais plus de souci... nous formons un efficace duo de bourreaux monarchiques. Des princesses, oui, des princes, oui, mais... à notre sauce. (palais sensibles s'abstenir).

Alors, introducing : la princesse



et pour voir le prince, c'est ici !

Et là, le bonheur est vraiment dans le pré pour moi !

lundi 11 octobre 2010

Des fois, des trucs stupéfiants...


Un jour, je rentrais du boulot, j'allumais mon ordi et je gagnais le concours d'Oliver Daumas,
ça n'existe pas, ça n'existe pas...
et pourquoi pas ?

Fuck yeah !!! Seriously, le premier jour de ma nouvelle vie de winneuse c'est aujourd'hui !
Dingue non ? Merci Olivier, merci Super Bruno !

samedi 9 octobre 2010

Toc, toc, toc, monsieur pouce...


Attention, post trimestiel...

Le Tandem 8 démarre joliment. C'est l'occasion de donner ici quelques nouvelles de notre projet 7 de l'année dernière qui a mijoté dans quelques marmites éditoriales avec plus ou moins de bonheur. De jolies propositions qui n'ont pas encore abouties pour des raisons cruelles-justes-curieuses-rocambolesques-bizarroïdes-dramatiques, c'est selon. Le parcours de notre brebis est à son image... compliqué mais intéressant. Alice et moi continuons à le porter avec vigueur. To be continued....

dimanche 12 septembre 2010

Monsieur Carré, une histoire tordue...

Je peux vous le montrer maintenant, ce monsieur Carré.
Notre projet gentiment barré avec Clémence...
Reste à lui trouver un avenir...






mardi 20 juillet 2010

Key colors


Notre projet avec Clémence est parti pour le concours Key colors.
J'ai hâte de pouvoir montrer ses chouettes illustrations.
Notre proposition est plutôt loufoque, comme d'hab...

vendredi 25 juin 2010

le sursaut

Un essai de vers ci-dessous. Impressions, avis très bienvenus !


Le sursaut


Je ne suis qu’un sursaut

Un triste rappel

Je sonne l’assaut

Au tout petit réveil

Tu m’oublies aussitôt

tes yeux entrouverts

Mais je reste tapie

Dans l’ombre de ton agitation

Si futile


Je ne suis qu’un sursaut

Une piqûre acide

Qui te laisse boiteux

L’espace d’un instant

Ta vigueur m’écrase

Tu voudrais m’écharper

Mais je m’esquive si vite

dans un introuvable refuge

Au plus profond

de ta conjonctivite


Je ne suis qu’un sursaut

Une gerçure fugace

A la surface aride

Tu me camoufles d’un geste

Tu es bien ridicule

Mais moi, je reste

Coincée quelque part

Prête à germer

A la moindre occasion

Ne tente pas

… l’occasion.


Je ne suis qu’un sursaut

Un déséquilibre bancal

Une improbable fausse route

Mais j’apparais, notable,

Et te voilà saisis d’un doute

Un étranglement subtil

Te suggère de crever ici-même

A ce tout petit moment même

Ou peut-être de te ranimer

Qui sait ?


Je ne suis qu’un sursaut,

une fraction de toi

dans une vie de faussaire

en habit étroit.



lundi 22 février 2010

J.P. !

Et un J.P. bouclé ! (cliquer sur l'image pour voir le projet)





Et pour aller chez la talentueuse Alice, c'est ici : http://legribouillard.be

Très très belle aventure !