jeudi 16 décembre 2010

Adèle et l'animal

Un jour, je dis à internet de dire à Séverine Robin qu'il se passe vraiment des trucs de dingues dans ses illustrations et que toute cela me rend dingue-dingue.
Alors Severine Robin, elle dit à internet de me dire "dingue-dingue" toi-même si tu l'oses.
Ben, pas besoin de me le dire deux fois.
(youpi)

10 commentaires:

  1. Chouette chouette ton histoire Hélène!... Euh, dingue dingue, je voulais dire!!!

    RépondreSupprimer
  2. Merci Sardine ! J'étais justement sur ton blog pour te dire que tu passais drôlement bien à la téloche. D'ailleurs j'y retourne...

    RépondreSupprimer
  3. Elle est complètement dingue votre histoire ! Félicitations à vous 2

    RépondreSupprimer
  4. C'est fou ce que c'est dingue !!!

    RépondreSupprimer
  5. Internet n'est qu'un rapporteur : TANT MIEUX !!!!!!!!
    Je suis hyper fan des images de Severine Robin!! Et ta plume est toute pétillante (je fais référence au concours d'O Daumas) : Vivement des extraits!!!!!!!!!

    RépondreSupprimer
  6. Yeahh génial ! euh dignue je voulais dire :))

    RépondreSupprimer
  7. Ben oui, c'est vrai, je ne vous en dis pas grand-chose en définitive. Un extrait à venir...
    Merci beaucoup Madame Propre (tout de suite un surnom pareil, ça force le respect !), Nanou, Mira et Ingrid pour votre passage ici.

    RépondreSupprimer
  8. Et moi, pire que digue-dingue, je dis boum-boum pour la plume d'Hélène!

    RépondreSupprimer
  9. En fait, il ne faudrait rien savoir avant la parution du livre, parce que c'est troooop long d'attendre, et puis on veut tout de suite en savoir plus sur l'histoire en voyant ces magnifiques illustrations...

    Bonne continuation à toi Hélène ;-).

    RépondreSupprimer
  10. Un univers onirique et fou-dingue, chouette alors !!!

    RépondreSupprimer