dimanche 20 janvier 2013

Qu'est-ce que tu deviens ?


Je suis sûre que, comme moi, vous adorez absolument qu’on vous demande ce que vous devenez. Il s’en suit toujours un grand moment de solitude, non ? Alors, attends, laisse-moi réfléchir. J’ai tenté loup-garou le mois dernier, mais question épilation, c’était ingérable. Sinon, j’ai fait sirène hier, et sérieux, c’est trop galère pour se déplacer dans l’appart. Donc, non, bien sûr, je ne deviens rien, aucune métamorphose cheloue en cours. Toujours le même moi-même dans ma peau de moi-même. (Ce post est fascinant, tenez le choc.)

Par contre, il y a des trucs qui m’arrivent. Entre autres :

- J’ai été kidnappée par un gang de rebelles de l’écrit  et je développe un inquiétant syndrome de Stockholm. 


en même temps Stockholm, c'est pas trop laid


- Pour rester dans le registre médical, je manifeste également un syndrome de Stendhal dès que Lydie m’envoie une de ses œuvres pour notre livre à sortir au printemps.
-A signaler, un kidnapping éditorial sauvage de deux textes.
- Quelques projets undergrounds en cours dans les mains de rocks stars de l’illustration dont je préserve l’anonymat pour l’instant.
- Des kilomètres de mots dans ma besace, certains que j’oserai peut-être regarder en face.

Hey, c’est tout pour aujourd’hui, des news bientôt, love et tutti quanti.